Statistiques 2017/2018 : le camping, première destination de vacances en France

 
background page image

Avec ses 8000 campings répartis sur tout le territoire national, la France possède le 1er parc de campings en Europe et le 2ème dans le monde après les États-Unis. Le camping, aussi appelé hôtellerie de plein air, constitue de ce fait un acteur incontournable du tourisme dans l'Hexagone.

Si la fréquentation des campings français par la clientèle étrangère a connu en légère hausse par rapport à 2017, la clientèle française représente tout de même 68 % des nuitées en camping. Grand adepte de ce type de destination, 1 Français sur 3 déclare avoir été au camping au moins une fois au cours des 5 dernières années.

Quelles sont les raisons de l'engouement des Français pour le camping ? Quelle place la fréquentation de la clientèle étrangère tient-elle dans le tourisme de plein air en France ? Quelles sont les régions françaises les plus prisées par les campeurs ?

Avant de répondre à ces questions, nous vous invitons à découvrir en chiffres l'essentiel à savoir sur le camping français.

Les chiffres clés du camping-1

Quelques chiffres clés du camping en France

L'industrie du camping continue de très bien se porter en France. En effet, selon les dernières statistiques publiées par l'INSEE en partenariat avec la DGE, les CRT et Atout France concernant le tourisme de plein air, ce secteur a enregistré pour la saison 2018 :

  • 125 millions de nuitées au total dans les campings (emplacements nus et emplacements équipés), contre 124 millions en 2017.
  • 58,4 millions de nuitées sur les emplacements nus, destinés à accueillir des tentes, des caravanes ou bien des camping-cars.
  • 66,6 millions de nuitées sur les emplacements équipés, déjà dotés d'hébergements à louer sur place (tentes aménagées, chalets, mobil-homes, etc.).

Une nette préférence pour le littoral

En outre, d'après cette étude, les touristes français et étrangers, pour leurs vacances, ont préféré passer :

  • 56 % de leurs nuitées dans des campings situés au bord de la mer.
  • 31 % de leurs nuitées dans les zones rurales ou de moyenne montagne.

Si l’affluence en zones rurales et de moyennes montagnes ont connu en baisse, le taux de fréquentation dans les campings du littoral ont par contre affiché une hausse de 1,7 %.

La durée moyenne des séjours

Enfin, pour ce qui est de la durée des séjours en campings pour l’année 2018, elle a été de :

  • 6,5 jours sur les emplacements équipés.
  • 4 jours sur les emplacements nus.

Bref, avec une durée moyenne de séjours de 5,1 jours passés dans les campings, contre environ 1,8 jour dans les hôtels, les Français montrent un réel engouement pour l’hôtellerie de plein air (sources : INSEE).

Les chiffres clés du camping-2

Touristes français : pourquoi préfèrent-ils le camping ?

Les principales raisons qui incitent les Français à choisir le camping pour leurs vacances sont les suivantes :

  • Le bon rapport qualité-prix des services et des infrastructures accessibles.
  • La proximité avec la nature.
  • La convivialité propre à « l'esprit camping ».

Le taux de fréquentation de l'hôtellerie de plein air a d’ailleurs augmenté de 20 % depuis 10 ans, d’après une étude de l'INSEE Première en date d'avril 2018.

Préférence pour les hébergements loués sur place

D’après un sondage OpinionWay 2018 pour la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air (FNHPA), l'amélioration croissante du niveau de confort et des services ces dernières années a été le moteur de l'augmentation de la fréquentation des campings par les Français.

Selon cette étude, pour la saison 2017, 61 % des touristes français déclarent privilégier la location d'un hébergement aménagé plutôt qu'un emplacement nu.

La capacité d'innovation figure en outre parmi les attentes des Français, 60 % d'entre eux souhaitant tester le camping dans un hébergement insolite (yourte, roulotte, cabane dans les arbres, bulle transparente, etc.).

Les campings 4 et 5 étoiles sont très prisés

La clientèle française devient de plus en plus exigeante en matière de confort et de services. Ce qui oblige les exploitants du secteur d'innover et de se diversifier leurs offres pour pouvoir répondre à toutes les attentes.

Pour preuve, la fréquentation des campings étoilés est en nette progression en 2018 par rapport à l'année 2017 : + 3,8 % pour les 4 étoiles et + 2,9 % pour les 5 étoiles.

À l'inverse, les campings non étoilés et les moins étoilés connaissent une forte baisse :

  • - 7 % pour ceux non classés.
  • - 13,9 % pour les 1 étoile.
  • - 5,5 % pour les 2 étoiles.
  • - 0,5 % pour les 3 étoiles.

Autant de raisons pour lesquelles ces professionnels du tourisme de plein air investissent chaque année 20 % de leurs chiffres d'affaires dans le développement de concepts touristiques originaux (mini-ferme, campeur pirate, plage artificielle, etc.) et de projets innovants, écologiques ou familiaux visant à :

  • Une diversification de leurs offres.
  • Leur mise aux normes.
  • L'amélioration de la qualité de leurs prestations (accueil, hébergements et espaces de loisirs).

Bref, l’objectif des campings est désormais de monter en gamme et en confort.

Stabilité des nuitées françaises

Le nombre de nuitées réalisées par les touristes français a tout de même accusé une certaine stabilité (0,1 %) en juillet 2018, par rapport à juillet 2017. Et ce, à cause de quelques reports et annulations de séjours en campings l’année dernière.

D’après l’INSEE (cf. la lettre d’information Insee Première d’avril 2019), les raisons pouvant expliquer cette situation, « malgré des conditions météorologiques favorables durant toute la saison estivale 2018 », sont triples :

  • L’absence de pont pour le 14 juillet 2018.
  • Des vacances scolaires tardives.
  • L’effet de la Coupe du monde de football.

Malgré tout, en 2018, la clientèle française représente 68 % des nuitées en camping, soit 85,3 millions de nuitées, sur un total de 125 millions.

Touristes non résidents : une fréquentation en hausse

Pour ce qui est de la clientèle étrangère, leur nombre de nuitées a par contre globalement augmenté de 2,5 % en 2018 par rapport à l'année précédente. Une belle preuve du succès du camping français auprès des touristes non résidents qui, à eux seuls, totalisent 40 millions de nuitées en camping.

Les chiffres clés sur la fréquentation des campings par les campeurs non résidents, selon leur pays de provenance, en 2018 sont les suivants :

  • Pays-Bas : 13,2 millions de nuitées.
  • Allemagne : 8,8 millions de nuitées.
  • Royaume-Uni : 6,4 millions de nuitées.
  • Belgique : 5 millions de nuitées.
  • Suisse : 1,7 million de nuitées.
  • Espagne : 1,7 million de nuitées.
  • Italie : 1 million de nuitées.
  • Europe hors France : 39,6 millions de nuitées.
  • Hors Europe : 39,7 millions de nuitées.

Notons que la clientèle étrangère privilégie la location d'un emplacement nu (terrain de camping, parcs résidentiels de loisirs ou aires naturelles), en particulier dans les campings situés en zones rurales non littorales. Ils préfèrent de ce fait venir camper en France avec leur propre tente, caravane ou camping-car.

Seuls 37 % des nuitées réalisées par les campeurs étrangers s'effectuent dans des locatifs aménagés et équipés (mobil-home, chalet, etc.).

Les régions les plus prisées en 2018

Contrairement aux autres types d'hébergements collectifs touristiques, qui eux sont davantage concentrés dans les régions d’Île-de-France ou de Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), le camping est présent sur tout le territoire français, aussi bien en zone rurale que littorale, ainsi qu’en moyenne montagne.

Sur la période d'avril à septembre 2018, d'après les chiffres publiés par l'INSEE, la plupart des régions nord de la France métropolitaine affichent une belle croissance du taux de fréquentation de leurs campings par rapport à 2017 :

  • + 4,6 % en Bretagne.
  • + 9,2 % en Normandie.
  • + 6 % dans les Hauts-de-France.
  • + 8,9 % dans le Grand-Est.

La région PACA enregistre par contre une baisse de nuitées de -3,3 %.

Quant à l’Occitanie et à la Nouvelle Aquitaine, leur taux de fréquentation est resté quasiment stable.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l'hôtellerie de plein air joue un rôle économique et touristique majeur dans un grand nombre de communes en France.

Nous vous recommandons également ces autres pages :

4.5/5

Note attribuée par nos clients, sur plus de 1700 avis

DES PROFESSIONNELS

Qui visitent et sélectionnent pour vous les meilleures locations de vacances

BASÉ EN FRANCE

Une Service Client de qualité basé en France pour répondre à vos attentes

PAIEMENT SÉCURISÉ

Réglez en toute tranquilité avec nos moyens de paiement rapides et sécurisés

Haut de page
x

cookiesVotre expérience utilisateur est une priorité pour Locatour. C’est pourquoi nous utilisons différentes technologies pour améliorer votre expérience utilisateur, analyser le trafic, partager le contenu du site sur les réseaux sociaux et réaliser des statistiques et vous proposer des offres publicitaires adaptées.
Vous pouvez accepter ou refuser les cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur internet.
En poursuivant votre navigation vous acceptez le dépôt de cookies de Locatour et de nos partenaires.

En savoir plus